Si Vous N’avez Pas Cette « Ferme Détermination », Vous Allez Vite Le Regretter 2/2

Avez-vous déjà rencontré au moins une fois, une personne fermement résolue & déterminée à atteindre ses objectifs ? Avez-vous déjà vu à quel point, cette force inébranlable pouvait vous aider à réaliser tout ce que vous voulez ?

Et vous, avez-vous aussi besoin d’une ferme détermination sur vos projets?

Si vous aussi, vous cherchez des recettes, des astuces ou des techniques pour rester motivé coûte que coûte alors arrêtez de faire ce que vous faisiez & prenez le temps de lire cet article.

Ne laissez pas vos regrets vous déprimer, sortez de votre cocon et travaillez avec fermeté sur vos objectifs de bonheur.

Vous vous rendrez service, à vous même, ainsi qu’aux autres.

Dans l’article précédent, je vous expliquais comment la méditation pouvait vous aider à cultiver cette « ferme détermination » qui est nécessaire à l’accomplissement de n’importe quel changement.

Il est temps maintenant d’aborder quelques points importants qui concernent la mise en pratique:

1. Ignorez vos pensées négatives

L’opération qui consiste à court-circuiter le mental est importante, elle vous permet d’accéder à ce que l’on appelle, l’ici maintenant ou le pouvoir du moment présent.

Vous deviendrez plus présent pour les autres et pour vous même.

Imaginez qu’une personne vous dise d’aller à droite ou de faire quelque chose d’une certaine manière.

Si vous aviez déjà un plan de prévu et que vous pensez que la nouvelle direction à prendre va vous ralentir alors devriez ignorer ce conseil n’est-ce pas ?

Si je vous dis cela c’est parce que vous pouvez réutiliser le même mécanisme pour déjouer les pièges de votre mental.

Si vous savez précisément dans quel contexte vous manquez de discipline ou quel type de pensées vous empêche de réaliser vos projets alors, dès qu’elles apparaissent, choisissez de les ignorer .

© Yanc
© Yanc

Passez à l’action… Même si vous avez peur!

C’est un peu comme « désobéir à une partie de vous-même ».

Désobéir à votre mental est une bonne chose lorsqu’il s’agit de faire preuve de compassion envers vous-même ou envers une autre personne.

N’attendez pas 1 minute de plus pour casser la peur du changement, cela ne fait que vous ralentir.

Désobéir à votre mental, c’est très bon si vous savez déjà pourquoi vous le faites & que vous avez de bonnes raisons de le faire.

2. Et vous, quel est votre prochaine action physiquement réalisable?

Prenez conscience du premier petit pas ou de la toute prochaine action pour avancer sur vos objectifs de bonheur.

Soyez le plus précis possible, de cette manière vous casserez la peur du changement, vous n’aurez plus d’excuse pour ne pas démarrer.

Beaucoup de personnes n’aiment pas cette étape, ils pensent que si ils se fixent des objectifs trop bas, ils vont se décourager.

Prenez le comme un jeu pour déjouer les pièges de votre mental.

Si vous voulez réaliser quelque chose de gros, à force d’y penser vous allez vous décourager face à la somme de travail à réaliser.

Par contre, si votre objectif est très petit, vous pouvez passer à l’action très rapidement.

Imaginez votre objectif ou votre projet comme la somme de chaque moment où vous prenez la décisions de passer à l’action. Voilà une bonne raison de vous fixer plein de petits objectifs plutôt qu’un seul & unique poids lourd difficilement réalisable.

Qu’en pensez-vous ?

Par exemple: Si vous voulez méditer mais que 15 minutes vous parait une éternité alors:

  • 1. Prenez la posture.
  • 2. Réglez votre compte à rebours sur 5 minutes (ou -).
  • 3. Si à la fin vous voulez continuer, remettez à nouveau 5 minutes.

Les petites actions de ce genre ont tendance à court-circuiter le mental très facilement, ce sont elles vos proies et elles sont faciles à atteindre.

Laissez-vous porter par cet élan de départ, une fois commencée, vous aurez naturellement envie d’aller plus loin et de continuer à méditer plus longtemps.

Maintenant, il est temps pour vous de tester votre « ferme détermination » !

3. Foncez Sans Pitié Sur Votre Proie

Foncez comme un prédateur, comme si vous étiez en train de faire quelque chose de bon, comme si vous n’aviez pas mangé depuis des jours et que votre vie en dépendait.

Je sais qu’en lisant ces lignes cela peut paraître exagéré mais je vous conseille d’apprendre à développer cette faculté, cet instinct de survie qui vous permet de vous dépasser sans cesse.

C’est en apprenant à côtoyer de plus en plus cette force terrible qui sommeille en vous que vous apprendrez à la canaliser, à la dompter vers vos objectifs de bonheur et de paix intérieure.

Il faudra certainement sortir de votre zone de confort mais ne portez pas attention à votre peur si elle est là.

Si vous avez peur, c’est que votre proie n’est pas assez facile ou qu’il vous faut vraiment passer à l’action & arrêter d’y penser.

Utilisez le pouvoir des petits pas, d’une proie facile à atteindre, d’une action physiquement réalisable dans le présent, ici et maintenant.

Posez votre attention sur votre instinct, cette volonté de faire certaines choses risquées mais épanouissantes.

Ressentez-le, ici & maintenant, ressentez cette force inconditionnelle comme si vous étiez surpuissant & invincible.

Publié par

Brice

Brice est praticien PNL installé à Paris. Sa spécialité est d’enseigner comment gérer ses émotions, augmenter son temps libre, son énergie, et comment gérer les conflits grâce aux outils de la CNV. Il a publié dernièrement une formation en ligne gratuite « ZEN & Libéré »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge