Super Pouvoir n°3/4 : Cultiver la confiance en soi grâce à un vieux truc que tu connais déjà depuis tout petit !

Es-tu déjà resté paralysé face à une décision difficile à prendre ? Est-ce que tu as déjà remis tes projets personnels à plus tard parce que tu avais trop peur de décevoir ton entourage ?

Et si tu pouvais utiliser l’innocence pour te permettre de passer à l’acte, de franchir ces étapes difficiles et d’exploser tes zones de confort pour repousser sans cesse tes limites !

Et devenir de plus en plus épanoui jour après jour 😉

Imagine un peu le bonheur que ce serait de pouvoir oser faire ce que tu te retiens de faire d’habitude (sans excès bien sûr), mais pour te permettre d’avancer, t’apprendre sans cesse de tes erreurs comme un bébé qui apprend à marcher.

Dans les articles précédents, tu as déjà appris les 2 premiers super pouvoirs pour reprendre confiance en toi :

La confiance vient dans la répétition d’actes de courage.

Si tu veux que cette lecture représente un bon investissement pour toi, je te propose de reprendre les désirs que tu souhaites réaliser ou les blocages que tu auras définis dans le 1er article.

C’est bon ? Prêt à commencer ?

Ne plus faire de suppositions.

Parfois tu peux te retenir de faire ou de dire quelque chose parce que tu penses connaître les réactions ou les conséquences de certaines actions.

C’est bien dans certains cas, mais parfois on utilise ce mécanisme pour nous empêcher de faire ce qui nous convient le mieux, c’est-à-dire prendre le risque de poser une question ou d’agir sans demander la permission.

Rappelle-toi que tu ne pourras jamais deviner ce qu’il se passe dans la tête des personnes qui t’entourent.

L’être humain n’est pas prédictible, on ne peut jamais connaître une réaction à l’avance.

Si tu as un désir à satisfaire qui dépend de l’approbation d’autres personnes, 3 options s’offrent à toi :

  1. Tu satisfais ton désir tout seul sans demander la permission et en demandant pardon si ça dérange quelqu’un.
  2. Tu demandes la permission d’abord et ensuite tu ajustes, insistes ou négocie ta demande.
  3. Tu ne fais rien, tu ne demandes rien car tu supposes d’avance que ta demande pourrait te causer beaucoup d’ennuis.

Tu as ici déjà 3 niveaux pour évaluer ta capacité à oser, à prendre confiance en toi pour satisfaire tes souhaits les plus chers.

Reprends ton souhait le plus cher et imagine l’action que tu n’oses pas encore faire et qui pourrait débloquer ta situation courante.

Retrouve instantanément l’innocence de ton enfant intérieur pour prendre des petits risques.

Là encore il ne s’agit pas de tout plaquer du jour au lendemain, mais de recommencer à sortir de ta zone de confort en exprimant ou en agissant pour satisfaire tes désirs.

Tu peux toi aussi retrouver l’espace de possibilités et d’opportunité que tu possédais déjà lorsque tu étais enfant.

Tu as appris à avoir peur des conséquences, à rester à ta place, mais tout ce qui s’apprend peut se désapprendre.

Essaye de faire remonter en toi cet état de paix et de joie innocente qu’ont déjà les enfants qui ne savent pas lorsqu’ils font quelque chose de « mal ».

C’est avec cette attitude que tu auras de moins en moins peur de prendre des actions franches et concrètes vers la réalisation de tes projets et ton propre épanouissement.

Et maintenant quelle prochaine action innocente que oseras-tu faire pour libérer tes envies et satisfaire tes désirs ?

Rappelle-toi, au début de cet article je te demandais de reprendre la prochaine étape de ton objectif, de ton souhait le plus cher.

Prends 15 secondes dès maintenant pour réfléchir et partager avec moi dans les commentaires ci-dessous la prochaine action franche et « effrayante » qui te permettrait de te sentir plus épanouie dans ta vie.

La semaine prochaine je t’inviterai à découvrir la technique que j’utilise reprendre confiance avant de prendre une décision délicate.

Publié par

Brice

Brice est praticien PNL installé à Paris. Sa spécialité est d’enseigner comment gérer ses émotions, augmenter son temps libre, son énergie, et comment gérer les conflits grâce aux outils de la CNV. Il a publié dernièrement une formation en ligne gratuite « ZEN & Libéré »

5 réflexions au sujet de « Super Pouvoir n°3/4 : Cultiver la confiance en soi grâce à un vieux truc que tu connais déjà depuis tout petit ! »

  1. Merci pour cet article,
    Un bel hommage à l’enfant intérieur qui est en chacun de nous et qui est la plus belle partie de notre personnalité. Beaucoup d’entre nous en ont honte ou peur. Parfois même, nous pouvons être en colère contre lui, et avons du mal à lui pardonner ses « bêtises » passées. Tout notre entourage lui a pardonné, mais nous non, on reste avec cette auto-jugement destructeur. Les blessures de la vie qui forcément arrivent à chacun en grandissant, nous amènent à douter de nous. Notre comportement qui en résulte est de se retenir de s’épanouir en toute innocence, et donc d’amoindrir notre confiance en soi.

  2. Votre article est criant de vérité Brice. J’aime beaucoup votre idée de rechercher l’enfant insouciant qui sommeille en nous. Il est vrai qu’il n’avait peur de rien et surtout pas du regard des autres…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge