8 Idées pour Sortir d’un Stress Négatif (2/2)

Fatigué d’être stressé, angoissé ou irrité ?

Comme je le disais dans l’article précédent, les émotions négatives ont pour but de nous signaler qu’un déséquilibre a lieu.

Ma méthode préférée pour interpréter le stress, c’est de le traduire en terme de besoins insatisfaits (comme en CNV), des besoins tels que :

  • Amour
  • Compassion
  • Chaleur humaine
  • Ordre
  • Inspiration
  • Contact avec la nature
  • Paix
  • Et encore bien d’autres.

Il n’est pas toujours facile de savoir quel besoin est en déséquilibre, on ne le sait pas toujours, la seule chose qu’on sait, c’est qu’on se sent mal.

Dans cette série de 2 articles (celui-ci est le deuxième), je te présente quelques idées, des pistes pour explorer par toi-même ce qui pourrait t’aider à te sentir mieux au quotidien, plus heureux et en paix.

Dans l’article précédent, nous avons vu les 4 idées suivantes :

  1. Fais la liste des besoins ou valeurs qui sont le plus important pour toi. (besoin de compréhension)
  2. Accepte tes défauts et tes imperfections (besoin d’acceptation)
  3. Si tu te sens débordé ou que tu procrastines, fais une liste complète en détaillant le plus possible tout ce que tu dois faire. (besoin de clarté)
  4. Planifie à l’avance des moments de bien-être et de repos (besoin de détente)

Bien sûr, il n’y a rien de mieux qu’une liste de stratégie personnalisée.

Le but ici c’est de te montrer l’avantage d’avoir ce genre de liste à portée de main.

Imagine qu’un soir, épuisé, stressé, angoissé ou en colère, tu mettes la main sur ta liste personnelle de besoins avec pour chacun d’eux, les stratégies pour les rééquilibrer.

Quel soulagement de savoir quoi faire pour retrouver l’équilibre et enfin sortir de ces émotions négatives !

Donc pour t’aider dans cette démarche, voici maintenant 4 autres pistes.

Idée #5 : Lâche prise sur tes pensées négatives.

(Besoin : lâcher-prise)

Pour que tu comprennes bien ce dont il est question et comment fonctionne le lâcher-prise, voici une courte explication :

Imagine que tu essayes de tenir un verre à bout de bras pendant plus d’une heure….

C’est de plus en plus lourd n’est-ce pas ? Pourtant le poids du verre n’a pas changé de 1 gramme…

Le poids ne change pas, mais c’est de plus en plus lourd, intéressant non ?

Et si maintenant on reposait le verre 30 sec toutes les 30 secondes pendant une heure.

L’effort musculaire serait différent n’est-ce pas ?

Ça deviendrait presque un exercice de musculation du bras, intéressant.

Avec le stress ou les pensées négatives, c’est exactement la même chose, lorsqu’un évènement se produit, que des pensées tristes ou négatives apparaissent, on a tendance à les retenir, comme on tiendrait un verre à bout de bras sans jamais le reposer.

Bien sûr, plus longtemps tu le retiendras, plus tu vas intensifier l’émotion que tu cherches à éviter => c’est contre-productif !

Repose tes pensées, repose ce verre en douceur, les tensions vont se relâcher et le corps va pouvoir se détendre.

Enfin, il était temps.

Pour reposer tes pensées, tu peux par exemple, prendre une profonde inspiration et porter ton attention sur le rythme de ta respiration.

foret

Même si une personne t’a fait du mal, plus tu alimenteras de la colère envers cette personne, envers un travail ou une situation inconfortable et plus cette pensée te fera souffrir.

Ne retiens pas ses pensées, ne les alimente plus.

Si tu cherches SINCÈREMENT une solution, c’est à partir d’une autre émotion que tu la trouveras. (Lis bien la suite, l’idée n°7 tu vas l’aimer!)

Idée #6 : Concentre-toi plus souvent sur ce que tu aimerais ressentir.

Commence à réfléchir à l’émotion que tu aimerais ressentir.

Même si tu n’en sais rien pour l’instant, le simple fait de changer d’état d’esprit, c’est-à-dire chercher une solution, est un état qui favorise la naissance des solutions.

Et pour te guider, laisse-moi te poser quelques questions : « Aimerais-tu ressentir …

  • Du bien-être ?
  • Du repos ?
  • De l’affection ?
  • De l’amour ?
  • De l’autonomie ?
  • De l’optimisme ?
  • De la bienveillance ?
  • Du calme ?
  • De la joie ? De la liberté ?

Prends bien note de ce que tu ressens en te posant ces questions.

Et maintenant, qu’est-ce qui te ferait du bien pour recharger tes batteries ?

  • Un bon repas ?
  • Une séance de sport ?
  • Une promenade en plein air ?

La plupart des personnes qui travaillent beaucoup pensent que ces activités sont réservées aux « paresseux »…

Bien au contraire.

Les personnes les plus efficaces et productives ne travaillent pas sous l’emprise d’un stress négatif.

Il n’est pas possible de prendre de bonnes décisions et de produire de bons résultats sous l’emprise d’une émotion négative.

C’est la qualité de ta présence dans l’instant présent qui détermine la qualité de ce que tu produis.

Donc, plus tu seras conscient de ce que tu ressens à chaque instant, plus tu augmentes la qualité de ce que tu réalises à chaque instant.

Idée #7 : Prends de la hauteur et change de perspective.

(Besoin : Récréation, Amusement.)

Dédramatise, relativise et joue.

Oui, même sur ton lieu de travail, ou imagine que tu fais partie d’un grand jeu dans lequel tu as été invité à participer.

Bien sûr que certains événements sont tristes, fâcheux, douloureux, mais le simple fait de s’y attarder ne change pas la situation.

Même s’il n’est pas toujours possible de changer la situation, il est possible de changer son regard sur ce qui se passe.

Viktor Emil Frankl, est un psychiatre juif qui a subi l’enfermement des camps de concentrations et qui a écrit dans son livre, « Man Search for Meaning » (Découvrir un sens à sa vie), une méthode pour traverser les souffrances en leur donnant un sens profond.

Idée #8 : Concentre-toi sur les solutions plutôt que sur les problèmes.

Face aux difficultés de la vie, il y a 2 options possibles:

  1. Subir les conséquences, se mettre en colère, résister et alimenter sa souffrance et celle des autres.
  2. Grandir et apprendre à chaque fois que ça fait mal. Apprendre à changer ses pensées, à observer la vie différemment, à comprendre ce qui nous manque le plus pour être heureux.

La fuite n’évite pas le danger, on ne peut pas s’éloigner des problèmes de la vie, cela ne ferait qu’en rajouter.

Arrêter de se plaindre est un vrai défi pour certaines personnes, prendre conscience de sa manière de parler de ses problèmes permet de vérifier si on a une attitude de « victime » qui subit ou une attitude « proactive », qui offre des choix, qui propose des solutions et qui se concentre sur les opportunités d’apprentissage et de développement.

Le simple fait d’écrire tes pensées négatives dans un petit cahier te donnera matière à travailler chaque dimanche pour recadrer, c’est-à-dire reformuler chacune de tes pensées négatives en opportunité ou en question qui permet de trouver des solutions.

Comment mettre en pratique ces idées ?

C’est dans les défis du quotidien que tu pourras prendre plaisir à expérimenter chacune de ces idées.

Si tu as des questions, je te laisse utiliser les commentaires ci-dessous pour une mise en pratique détaillée.

Mais je te laisse amener autant de précision et de détails nécessaires pour que je puisse t’aider.

Résumé des 4 dernières idées :

  • #5: Lâche prise sur tes pensées négatives
  • #6: Concentre-toi sur ce que tu aimerais ressentir
  • #7: Prends de la hauteur et change de perspective
  • #8: Concentre-toi sur les solutions plutôt que sur les problèmes

Cette liste d’idée est une source d’inspiration que tu dois adapter à ton cas particulier.

À faire maintenant :

  • Choisis une idée de cette liste et prends la ferme décision de la mettre en application dès maintenant
  • Adapte cette liste à ton cas particulier, note dans un cahier ou un document que tu gardes toujours à portée de main, tes propres techniques pour retrouver l’équilibre durant une période de stress

Libre à toi de partager dans les commentaires ci-dessous, ce que tu fais déjà et qui n’apparaît pas, cela pourrait aider de nombreuses personnes!

Publié par

Brice

Brice est praticien PNL installé à Paris. Sa spécialité est d’enseigner comment gérer ses émotions, augmenter son temps libre, son énergie, et comment gérer les conflits grâce aux outils de la CNV. Il a publié dernièrement une formation en ligne gratuite « ZEN & Libéré »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge